Nous étions ailleurs – 6.6.6 – mercredi 18 février 2015

SL375812

Martin Salemi, piano – Silke Blankers, voix – Jan Van Moer, trompette – Ruben Verbruggen, saxophone – Joris Lindemans, contrebasse – Toine Cnockaert, batterie

« Nous étions ailleurs », oui et non, ils étaient bien là à nous faire profiter de leur art, mais bien installés sur la petite scène du 6.6.6, ils se sont effectivement évadés vers leur planète jazz. Mais pas de panique, ils ont été sympas et nous ont emmenés avec eux. Un voyage plein de promesses, car ils sont jeunes, talentueux et comme les voyages forment la jeunesse, ils ont choisi la bonne voie pour évoluer. A six, la formation a du corps et permet des arrangements et des compos richement harmonisées, des unissons pleins, le tout dans un bel accord avec une grande dynamique. Comme nous sommes en voyage cela implique bien sûr de passer par des endroits nouveaux, encore à découvrir, cela se traduit ici par des arrangements originaux, des explorations dans les rythmes, les harmonies, voire les sonorités; néanmoins, le moyen de transport, lui, vient bien de chez nous, ils ont la sagesse de se reposer sur des bases éprouvées mais sans lourdeur ni ringardise. A l’image d’astro-explorateurs sans préjugés, ils s’ouvrent à un large spectre musical, leur excellence technique leur permet de s’aventurer dans des zones de créativité, de sortir des sentiers battus. Un peu surprenant parfois, inattendu souvent – mais c’est là le propre d’une odyssée – rassurant de temps en temps, leur répertoire reste captivant de bout en bout et le public ne s’y est pas trompé. Bref encore un bon moment bien décalé du train-train quotidien et en cette période de congé, une escapade savoureuse.
FD