Jazz au Pavillon, mercredi 29 mai, Tcha Badjo

Damien Levasseur, guitare – Charles Frechette, guitare – Jean Baptiste Guerrier, contrebasse – Coline Rigot, violon
On imaginait du « classique », de « l’attendu », du manouche, quoi. Mais là, on est resté scotché. Tcha Badjo pour l’occasion s’est enrichi du violon de Coline, quelle classe ! bien sûr, on s’attend aux couleurs, aux rythmes, mais quelle créativité dans leur manière de revisiter les standards ou de nous livrer les compos. L’intimité du Pavillon s’y prête bien et ils ont osé le 100% acoustique, quelle qualité de son, quel équilibre sans forcer. Nous avons donc eu le privilège de recevoir ces guitaristes virtuoses québécois, soutenus par les français Jean-Baptiste à la contrebasse et Coline au violon, ils nous ont offert un moment rare, puisque leur continent n’est pas le nôtre, et leur présence chez plutôt exceptionnelle. Nous étions donc sur la planète musique qui comme tout le monde le sait n’est qu’un petit village. Toute la palette des sentiments y a été exposée, des rythmes sensuels (samba, tango) ou intenses (Caravan), aux rythmes plus endiablés, plus manouches, jusqu’aux langoureuses ballades. Toujours mélodieux, avec ce fond de chaleur et cette impression de facilité qui ne pouvaient que nous faire fondre. Du pur bonheur !