Floch Pierre | jazz4you

Artiste : Floch Pierre

Classé dans :
Retour à la liste des artistes

Pierre Floch 2

Pierre commence les percussions au conservatoire de Cahors à l’âge de 6 ans, sa mère ayant remarqué un  certain attrait et une sensibilité pour le rythme dès l’âge de 3 ans. Jusqu’à ses 14 ans, il se familiarise avec les nombreux instruments que comporte la famille des percussions (vibraphone, marimba, étude caisse clair, conga…etc). A 14 ans, il décide d’arrêter les percussions pour se mettre à un instrument plus mélodique et harmonique : il suit des cours de guitare classique et musique actuelle au conservatoire de Cahors et à l’école Music’Halle de Toulouse, pendant 5 ans. Il y découvre l’improvisation et l’art de l’accompagnement harmonique. C’est enfin à l’âge de 19 ans, en parallèle à ses études de STAPS (fac de sport), qu’il décide de se remettre à son instrument de prédilection, la batterie, en s’inscrivant  à l’école de batterie Dante Agostini de Toulouse. Il y rencontre le renommé professeur Daniel Dumoulin qui lui fait découvrir le jazz et tout ce qui en découle (l’improvisation, l’interaction, l’art de l’accompagnement). Cette rencontre est déterminante dans le parcours de Pierre. Cette initiation au jazz n’étant pas suffisante à ses yeux, il décide d’arrêter ses études de sport pour avoir plus de temps à consacrer au travail de son instrument et s’inscrit en licence de Musicologie Mention Jazz à l’université Jean Jaurès de Toulouse à l’âge de 20 ans. Il y forme ses premiers projets jazz et commence à se produire dans différents lieux (jam session, concert dans divers café/restaurants). À l’issue de sa 2ème année de licence musicologique, il prend la décision de terminer sa licence à Montréal dans le cadre d’un échange universitaire proposé par l’université de Toulouse. Il part donc pendant un an avec son acolyte Matthieu Ablain (saxophoniste du projet Llum Trio) au Québec où ils suivent et valident ensemble leur dernière année de licence de musique à l’Université de Montréal. Ils profitent de cette escapade « nord-américaine » pour se rendre à New York pendant 10 jours, ville pionnière de l’art et du jazz en particulier. Cette aventure ne fait que renforcer cette passion pour la musique et le jazz, et décident avec Jim Monneau (contrebassiste de Llum Trio) de continuer de se former au métier de musicien en s’inscrivant à l’examen d’admission du Conservatoire Royal de Bruxelles qu’ils passent avec succès. Une longue série de concerts commence dans de nombreux clubs de jazz de Bruxelles (dont le célèbre Music Village, l’Archiduc, le Sounds) salles, bar et restaurants avec divers projets (jazz moderne, traditionnel, big band, accompagnement de chanteuses, groupe de cover pop-rock…). Pierre se place maintenant dans l’optique de continuer à se former et se perfectionner au Conservatoire tout en multipliant les concerts à côté, avant de se lancer dans une carrière qui, il l’espère, sera prometteuse et fructueuse.