Yuan Quintet – Jazz à Uccle – mercredi 20 décembre 2015

SL376059

D’abord une personnalité ou plutôt une personne. Wen-Hui Tsai se révèle, se dévoile en toute pudeur. Son concert retrace l’histoire de son parcours, celui qui l’a menée à ce qu’elle est aujourd’hui. Un début intimiste en trio qui ne nous expose que l’actuel de sa personnalité, sa voix chaude, puissante ou réservée, toujours envoûtante ! On ressent de la tendresse, toujours une ‘zenitude’ toute asiatique, une joie d’être là et de partager, ceci étant valable pour chaque interprète du trio qui ont tous l’opportunité de s’exprimer pleinement. Une guitare (Tim Finoulst) fine, nette, précise et surtout harmonieuse, une basse (Martijn Vanbuel) délicate et inspirée. Vient le second set en quintette. Une autre approche bien sûr mais surtout celui d’une étape, d’un chemin, celui de Wen. On y retrouve et perçoit le début de son parcours. Après la poésie de ses origines, on en arrive à David Linx, son dernier « Maître » dont les interprétations de Wen sont teintées. La formation de base, renforcée du batteur (Matthias De Waele) et du pianiste (Hendrik Lasure) gagne en puissance et pourtant le fil du concert suit son cours. Après Yuan trio, Yuan quintet continue à nous faire participer aux émotions qui ont émaillé leur chemin de vie musical et humain. Un très beau moment d’échange et une performance établissant clairement – pour autant que ce soit encore nécessaire – que les techniques et la colorisation jazz peuvent définitivement s’appliquer à toutes les sources dès lors qu’elles sont interprétées avec talent et motivation.
Encore une fois, fallait y être, soyez-y à la prochaine…
FD