Tali Toké – L’Os à Moelle – 27 janvier 2015

Nous avions eu le plaisir de les découvrir au Pavillon Louis XV. Les mêmes artistes, créatifs en diable, seule variation à leur configuration : une batterie complète en lieu et place d’un set de percussion minimaliste à l’époque (faute de place). Les voici donc dans leur présentation originale, sax baryton, accordéon, violon, contrebasse et batterie. Une bonne salle, une belle scène, tout le confort pour se lancer et ils y vont fort cette fois-ci. Que des compos de François Lourtie (sax), originales, enjouées, sensibles. Le groupe est parfaitement réglé et dynamique, tant dans le geste, le langage corporel du violoniste Benoit Leseure et de l’accordéoniste Jonathan De Neck, que dans leurs interprétations musicales. Venons-en à leur musique, le répertoire est fidèle à l’image que nous en avions gardé, un style un peu décalé mais très accessible, un jazz moderne, la batterie de Jérôme Klein rend l’ensemble un peu plus sage ou ‘classique’ que les percus, mais du coup on s’approche plus du jazz en ne perdant rien de l’originalité du son, une harmonie propre à leur choix d’instruments. De nombreuses séquences de dialogue accordéon-violon, sax-guitare (Benjamin Sauzereau), guitare-accordéon, nous ont permis de les découvrir encore mieux. Vraiment des pointures ! Bref un groupe qui mûrit bien, stable dans le temps et fidèle à lui-même, reste créatif et enthousiasmant.
SL375797FD