Artiste : Gillain Julien

Classé dans : ,
Retour à la liste des artistes

Julien Gillain4

Pianiste et violoniste de jazz, Julien Gillain est né le 21 octobre 1993 à Liège. Il commence le solfège dès l’âge de 7 ans au Conservatoire de Huy et débute le piano un an plus tard. Il suit une formation classique pendant sept ans. De même, il commence le violon, à l’âge de 14 ans et bénéficie d’un enseignement de base classique pendant 4 ans. Après avoir pris des cours privés de piano jazz, il s’inscrit à l’Académie d’Amay où il suit une formation jazz pendant 3 ans. Il participe également plusieurs fois aux stages annuels de l’AKDT à Libramont où il a le plaisir d’avoir des professeurs tels Jozef Dumoulin, Fabian Fiorrini, Léon Lhoest, Alexandre Cavalière, Chris Jennings, Bart Defort ou encore Fabien Degryse. Il est diplômé en Proficient English à l’âge de 18 ans après avoir suivi un cursus à l’Embassy English School de San Diego en Californie. Enfin, après avoir passé 4 mois au Bénin pour y enseigner la musique à l’école primaire St Enfant Jésus d’Abomey, il est admis en 2012 au Conservatoire Royal de Bruxelles en piano et violon (section Jazz). Il y obtient son diplôme de Bachelor dans les deux instruments en 2015 et celui de  Master en 2017 avec come professeurs Eric Legnini, Vincent Bruyninckx, Françoise Derissen, Jean-Louis Rassinfosse, Arnould Massart, Pirly Zurstrassen ou encore Phil Abrahams. Durant son parcours au Conservatoire, il a également le privilège de suivre les masterclass de Peter Erskine, Aaron Goldberg, Jeff Ballard, Peter Churchill, Malcolm Braff ou encore Bojan Z. Il travaille depuis 2017 comme professeur de piano jazz et violon jazz à l’Académie Marcel Désiron d’Amay. Il se produit en région Bruxelloise et dans différents pays d’Europe avec divers projets au violon et au piano mais aussi à l’orgue Hammond. Il joue également en quatuor à cordes sur différents projets alliant pour certains le Classique et le Jazz. Enfin, il forme en 2014 avec la saxophoniste Fanny Perche, le groupe Dat Mess’, quintet de Hardbop.