Martin Méreau Quartet – jazz à uccle, mercredi 20 novembre 2013

À

Nous y sommes arrivés ! Martin a troqué les baguettes de La Chiva Gantiva pour les marteaux de son vibraphone. Il s’est bien entouré : Dorian Dumont, intelligent et créatif au clavier, Félix Zurstrassen, stable et rassurant à la contrebasse et Stijn Cools, délicat et emballant aux drums. Un répertoire de standards mais pas le tout venant, des pièces choisies avec goût et une set liste bien construite entre rythme, harmonie, groove… que du bon. Ah ce vibraphone trop rare sur nos scènes ! Certes, c’est un instrument exigent entre rythme et mélodie, deux, trois, quatre marteaux, il en faut de la maîtrise. Et effectivement parmi les rares Grands du vibraphone belge, Martin a sa place. On attend avec impatience une prochaine apparition de ce groupe avec peut-être des compos et une évolution de répertoire. Certes les tournées des uns et des autres ne facilitent pas les répétitions mais le projet vaut vraiment la peine d’être prolongé.
A très bientôt …          FD