Jazz au Pavillon, mercredi 6 février, The Unexpected 4

Jérémy Dumont, piano –Vincent Thékal, sax –Bas Cooijmans, contrebasse –Armando Luongo, batterie.

Ce coup-ci, oui, c’était inattendu ! Non pas que ce soit ces quatre là, mais qu’on les retrouve si tôt. Une redite donc, une découverte pour les «primo-auditeurs», et une prise de mesure réelle de la magie du jazz pour les privilégiés qui ont assisté aux deux sessions. En effet, deux concerts, le même groupe, le même endroit, une ‘set liste’ proche, et pourtant tout autre chose !! Le jazz est un art difficile pour les artistes autant que pour les auditeurs qui doivent s’astreindre à une écoute humble et répétée pour enfin en capturer la quintessence et pouvoir jouir de ces moments magiques comme l’était par exemple ce passage en duo de contre basse – sax ténor, perle rare dans ce collier de gemmes que le quartet nous a distillées une à une. Et oui, écouter encore et encore n’est que pur bonheur.