Jazz au Pavillon, mercredi 17 avril, Natashia Kelly Trio

Natashia Kelly(chant) – Benjamin Sauzereau (guitare) – Laurens Smet (contrebasse)

Quel renouvellement ! Le blues existe toujours et est ici sans cesse réadapté. Cette langueur originelle aux harmonies rajeunies, modernisées, mais dont on retrouve sans efforts les racines sont un enchantement. L’âme du blues plus que sa forme mais le même envoutement. Quelle écoute, tous nous sommes restés «scotchés» attentifs aux nuances, silencieux, à l’écoute des pépites distillées par les fabuleux accompagnateurs d’une Natashia aux vocalises inspirées. Une chanteuse haute en taille au registre correspondant, du plus grave au très haut, sans heurts, tout en fluidité. Ce trio est en symbiose totale, du guitariste parfois fantasque, jouant à la baguette de batterie, aux contre-chants de la contrebasse, créant à deux une rythmique de soutient tout autant que d’enrichissement. Comment le dire sans paraître répétitif « Quelle belle soirée » que ce concert intimiste tout en douceur et nuances.