Jazz au Pavillon, mercredi 15 mai, Tali Toké

Francois  Lourtie, sax basse et compositions – Jonathan  De Neck, accordéon diatonique – Benjamin  Sauzereau, guitare – Benoit  Leseure, violon – Jérôme  Klein, percutions

photo: Alain Bienenstock

Du non conventionnel à tous les étages ! Au rez-de-chaussée, un assemblage insolite d’instruments disparates : sax basse, percus diverses, violon, guitare et accordéon. Au premier, que des compositions originales, que des choses jamais entendues et certes non attendues. Au deuxième, cinq musiciens aux attitudes très différentes allant de la parade nuptiale du violon et de l’accordéon au dodelinement du percussionniste sagement assis sur son cajon et à la réserve du guitariste très à l’écoute du saxophoniste maître de cérémonie. Au troisième, un public capté dès les premières mesures et qui le restera jusqu’au bis. Prenons un peu de recul pour la vue d’ensemble : un mélange exotique, rigoureux, doux ou rêche, calme ou envolé, dont on a encore envie à la sortie, qui nous a fait voyager ensemble. Même si chacun de nous a fait son voyage, à explorer encore et encore…