Cabay-Piccioni-Moyaerts Trio – Jazz à Uccle – mercredi 21 septembre 2016

cabay-piccioni-moyaerts-3-etienne-bauduin

Bon, nouvelle saison, nouveau lieu, ça a été dit, publié, e-mailé, facebooké etc. on ne va pas y revenir. Un petit stress bien sûr, dans quel état de finition était la Ferme rose, allions-nous essuyer les plâtres ? Et bien non, tout était nickel, même le plafonnage, blanc lisse et sec. Le personnel de la Ferme rose nous a accueillis avec gentillesse, sourire et enthousiasme. Et le public nombreux n’a pas regretté d’être venu. En effet le Trio d’Arnaud Cabay aux drums, Maxime Moyaert au piano et Dario Piccioni à la contrebasse était un choix parfait pour lancer la saison. Un trio vraiment captivant, qui nous a offert un concert articulé autour de grands compositeurs interprètes devenus des légendes dans leurs styles, de Thelonious Monk à Cool Porter, des standards revisités et interprétés avec brio et imagination. La palette de couleurs et de timbres était parfaitement équilibrée et maîtrisée et tant l’ensemble que chacun des intervenants étaient captivant à suivre. La formule Trio initiée par un batteur n’est pas particulièrement courante, est-ce donc une particularité des percussionnistes de laisser un espace géant à chacun ? Que de soli, d’envolées, de chants, de contre-chants de réponses et d’échanges, qui toujours ‘atterrissent’ dans une harmonie d’ensemble et un retour aux repères rassurant suite à ces voyages dans le temps et dans l’espace.
Une entrée en matière plus que réussie, grâce à ce trio magnifique, qui ne peut qu’augurer des lendemains jazzant au plus haut niveau.
FD