BAM trio – Jazz à Uccle – mercredi 16 janvier 2019

Maxime Moyaerts, orgue Hammond – Bastien Jeunieaux, guitare – Arnaud Cabay, batterie

˜

Ce petit trio remet à l’honneur le fameux son de l’orgue Hammond dans une configuration claviers Nord et l’historique ampli Leslie et cela fait vraiment merveille ! La formation guitare- batterie-Hammond est très typée mais c’est évidemment l’intention du projet. Du coup, le répertoire est adapté aux couleurs sonores et il en ressort un style que l’on pourrait qualifier de «vintage rafraîchi». Si ce super groupe fixe sur plaque son projet, une production de vinyle serait vraiment dans l’esprit de la chose. La set-liste composée de standards et de compositions est absolument cohérente, les compos se fondent avec harmonie dans les standards pour néanmoins offrir une ouverture plus actuelle, d’où le rafraîchissement du vintage. La caractéristique première de l’ensemble repose bien sûr sur la ventilation typique du Leslie. Cet ampli à lampes et ‘ventilo’ module le son de manière à lui donner une sorte de respiration, l’instrument chante et l’intensité des basses obtenue produit un tapis quasi volant. Les instrumentistes associés à Maxime dans cette aventure assurent un max, la guitare est lumineuse et le jeu de Bastien allège sensiblement l’onde louvoyante de l’orgue. La batterie d’Arnaud structure l’ensemble par son apport percussif, sensible et dynamique. Bastien anime avec humour et simplicité le concert par ses commentaires et introductions, ce qui assure au public une meilleure compréhension des morceaux, de leurs origines et de leurs particularités. Cette équipe de skippers aguerris nous ont offert une navigation paisible sur une mer ondulante mais heureusement avec un bon vent rafraîchissant et vivifiant.
Bref un super moment d’escapade dans une ambiance jazz accessible et enthousiasmante.

 FD