Azbeul – Jazz à Uccle – mercredi 16 janvier 2019

Abel Jednak, sax – Romain Garcera, vibraphone – Nabou Claerhout, trombone – Matthieu Vandenabeele, piano – Federico Pecoraro, basse – Olivier Penu, batterie

˜

Une magnifique recherche de son ! La basse, colonne vertébrale du groupe, est hyper présente mais aérienne, la batterie seconde et martèle tout en nuances, les claviers habillent et en compagnie du vibraphone illuminent, le sax virevolte et enfin le trombone adoucit et lie la sauce. Résultat, un ensemble percutant, lumineux et harmonieux. A six évidemment le volume y est mais compte tenu du lieu et des instruments acoustiques, l’ensemble reste équilibré. La basse fait frémir les planchers et vibre dans les poitrines mais quelques respirations permettent d’apprécier l’effet. La set liste offre bien sûr quelques moments plus doux mais la relance n’est jamais loin et le niveau d’énergie communiqué par le 6tet reste impressionnant. L’immersion est totale et dans ce genre d’univers c’est un vrai bonheur. Les compositions d’Abel sont lumineuses et offrent une grande liberté d’improvisation, ce dont les protagonistes profitent à fond !
Un concert riche et inspirant qui a vraiment conquis notre public qui, par ailleurs, est de plus en plus accueillant aux découvertes proposées. Le jazz est bien vivant et en constante évolution et ce pour notre plus grand plaisir.

FD